Patrimoine chorégraphique vivant de l'Océan Indien

Lalanbik intervient directement comme co-producteur d’œuvres chorégraphiques nouvelles – c’est-à-dire en apportant une part de la production en numéraire-, en suscitant toujours au moins un partenariat avec un lieu de travail et de diffusion. 

Dans la période de crise sanitaire, ce soutien apparaît comme fondamental pour la sauvegarde de l’existence des compagnies.

L’engagement en faveur de la création des œuvres se prolonge dans l’accompagnement de la diffusion de ces œuvres au-delà du studio par la coordination de tournées à La Réunion, dans la zone Océan Indien, en France métropolitaine et à l’international, par l’organisation d’un temps fort chorégraphique en novembre.