Souffle- 3ème Volet de la révolte de l’intime -MORPHOSE

« Que se passe-t-il dans l’œil du cyclone ? Avec Souffle, je souhaite explorer l’intime et les liens du clan quand tout se déchaîne autour. L’air est l’élément que je souhaite travailler dans cette pièce, comme une respiration offerte, un temps de communion partagée entre les danseurs, l’espace et les spectateurs» - Soraya Thomas 

 

 

Souffle 

Après La Révolte des papillons en 2019 et le solo Et mon coeur dans tout cela ? en 2020, Souffle est le dernier volet du triptyque La Révolte et l’intime, et l’aboutissement des recherches sur la thématique. 

Le travail sur les espaces intimes et publics est au centre de la pièce en invoquant celui de la chair comme matière première. Les sens des danseurs seront donc mis en exergues. « Souffle » comme cet espace où l’on peut déposer, souffler mais aussi comme action physique débutant le mouvement. 

Nous travaillerons sur les concepts du clan pour explorer les relations de soutien et de protection dans un contexte d’effondrement de nos sociétés ou de révolte intime. 

6 danseurs-manipulateurs évolueront dans cet espace utopique que nous allons créer. Zoom sur l’espace intime qui nous permet le repos, l’étreinte qui nous revitalise. Cette pièce pourra se jouer en intérieur et en extérieur dans des conditions dédiées où l’écoute pourra se faire (cours d’établissement scolaire / parvis de théâtre…). En extérieur, la mise en place de gradins facilitera la réception de la pièce. 

Soraya Thomas et Frédéric Dussoulier, scénographe de la pièce, axent leurs recherches sur la transparence et la légèreté (déjà abordées dans la pièce HEAD RUSH) pour ainsi définir les espaces de jeu. La transparence confèrera à la pièce les notions de conscient et d’inconscient, de réel et d’irréel permettant ainsi la naissance d’une poésie / utopie et plaçant le spectateur dans une contemplation. Cette scénographie définira la dramaturgie et la rythmique de la pièce. Le mouvement naîtra du décor en lui-même par sa manipulation. 

 

Création 2022- hors les murs - théâtre 

Compagnie Morphose (La Réunion) 

 

Chorégraphie : Soraya Thomas

Interprétation : Maëva Curco-Llovera, Sarah Dunaud, Amélie Pialot, Claudio Rabemananjara, Orlando Rodriguez, et un danseur en cours de recrutement 

Conception scénographique : Frédéric Dussoulier, Soraya Thomas 

Construction scénographique : Frédéric Dussoulier – Cédric Perraudeaux 

Création musicale : Thierry Th Desseaux 

Musicien : David Fourdrinoy (percu) 

Costumes : en cours 

Coproduction : Théâtre Luc Donat / Lalanbik / recherche de partenaires en cours 

Lieux d’accueil en résidence : Théâtre Luc Donat, Cité des Arts, recherche en cours 

Crédits photos : Émilie Delarue, Jean-Noël Énilorac 

Durée envisagée : 1h minimum 

Tout public 

2105_9_29_35_souffle_TG

Crédit image : Sebastien Marchal

 

 

 

Souffle SERA EN RÉSIDENCE : 

Stella Matutina

29/11- 01/12

Théâtre de Pierrefonds -Saint-Pierre

06/12- 11/12

--

 

LÉKIP

SORAYA THOMAS

La chorégraphe 

Formée au Conservatoire d’Annecy, Soraya Thomas obtient son Diplôme d’État à l’enseignement de la danse en 2000, avant de rejoindre la Compagnie Coline, cellule d’insertion professionnelle pour jeunes danseurs contemporains. Elle y rencontre Jean-Claude Gallotta, Michel Kéléménis et Myriam Burns pour lesquels elle reprend des rôles. Arrivée à La Réunion en 2002, elle collabore en tant qu’artiste-interprète aux projets de la Cie Danses en L’R - Éric Languet qui produit sa première pièce chorégraphique en 2007, J’ai pas cherché...?. En 2011, elle fonde la Compagnie Morphose et entame sa recherche sur les espaces public et intime, fil rouge de sa démarche artistique. En 2015, Barry n’est pas complètement blanc, pièce pour trois danseurs, ancre un peu plus son univers singulier sur le territoire réunionnais. En 2017, Head rush confirme l’engagement physique et politique de son travail chorégraphique. En 2019, elle entame son triptyque sur la révolte et l’intime avec La Révolte des papillons, spectacle pour la rue acclamé à La Réunion et au Festival international de théâtre de rue à Aurillac. Le deuxième volet, le solo manifeste Et mon coeur dans tout cela ?, a été créé en octobre 2020. Soraya Thomas travaille actuellement sur la dernière pièce de cette trilogie : Souffle 

AMÉLIE PIALOT 

Danseuse 

Amélie Pialot se forme au métier de danseuse auprès de Sandrine Chaoulli et de Jean-Pierre Alvarez, en étudiant au CRR de La Réunion, puis de Montpellier. Elle achève son cursus avec la médaille d’or et obtient en 2008 son Diplôme d’État de danse contemporaine aux RIDC à Paris, tout en se forgeant une expérience auprès des Carnets Bagouet, de Dominique Audin, Claire Jenny, et à travers de nombreux stages en danse contact improvisation et en approche du mouvement somatique (BMC, méthodes Feldenkrais et Alexander). 

Amélie co-crée la compagnie GrènDam avec Ludovic Chaussalet en 2010 à Toulouse. Elle s’exprime et oriente la création des pièces Sizélim, un conte initiatique, et In Lak’esh - Je suis un autre moi-même, une cosmogonie métaphysique. La compagnie GrènDam se dissout en 2018. 

Après dix ans en métropole, elle décide de partager son expérience et d’exercer son métier sous diverses facettes à La Réunion : artiste chorégraphique auprès du Collectif Alpaca Rose dans Isole-moi, pour la compagnie Argile dans Écorces, pour la cie Danses en l’R dans MATTER er dans les Radicaux libres et pour la compagnie Morphose dans Parkours en 2018, La Révolte des papillonsen 2019 et Alors, on valse ? en 2020 D’avril à novembre 2018, elle participe à la formation professionnelle de danseur-interprète proposée par la Konpani Soul City. Amélie enseigne au Hangar - Centre chorégraphique Eric Languet ainsi que divers ateliers en milieu scolaire. 

CLAUDIO RABEMANANJARA 

Danseur 

Danseur-interprète et chorégraphe malgache, Claudio Rabemananjara est un enfant de la balle. Dès son plus jeune âge, il monte sur les planches avec la compagnie AndRabe de son père Jean-Claude et participe activement à ses créations dès 12 ans. Il s’affirme en chorégraphiant Gaigy Iahy en 2010 et Sun above en 2011. Il se forme et collabore avec des chorégraphes extérieurs tels que Bernardo Montet et Héla Fattoumi. 

En 2013, Claudio fonde sa propre compagnie de danse : My Crew. En 2014, il créé le duo MDR, son solo Je suis, et la pièce chorégraphique En’rgia pour quatre interprètes malgaches. En 2015, avec la compagnie AndRabe, il crée et codirige Art-Iary (Art & Environnement), le premier festival international de danse en paysage urbain à Tamatave et à Fénérive Est. 

En 2017, il crée le solo autobiographique #31# et reprend la direction du festival Art-Iary, avant de s’installer à La Réunion en 2018 et d’intégrer la comédie musicale Voix de brousse dirigée par Urbain Philéas en tant que chorégraphe-interprète. D’avril à novembre, il participe à la formation professionnelle de danseur-interprète proposée par la Konpani Soul City. En 2019, Il danse pour la Cie Yun Chane dans POC(s) Farandole Maloya et pour la compagnie Morphose dans La Révolte des papillons. 

ORLANDO RODRIGUEZ 

Danseur 

Né à Caracas (Vénézuela), Orlando Rodriguez se forme à l’Escuela Superior de Arte Escénico Juana Sujo (École Supérieure des Arts de la Scènes). Il poursuit sa formation de danseur au Taller de Danza ESAVCR, puis à l’Institut Universitaire de danse de Caracas. En 2001, il arrive en Europe afin de parfaire sa formation et d’intégrer la Folkwang Hochscule à Essen (Allemagne). 

Depuis 1999, Orlando travaille comme interprète pour différentes compagnies, dont la prestigieuse Sasha Waltz & Guests à Berlin avec laquelle il collabore toujours. Il chorégraphie plusieurs créations depuis 2002. Sa dernière pièce s’intitule I’ve got my finger on the trigger. Il collabore avec la cie Morphose en 2014 pour la pièce « Barry n’est pas complètement blanc » 

FRÉDÉRIC DUSSOULIER 

Scénographe 

Frédéric Dussoulier se forme dans la section vitrail des Compagnons de France. Artiste sculpteur, il s’installe à La Réunion en 2013 et expose sa première pièce au Conservatoire Botanique National de Mascarin : « L’envol », un homme de 2,70 m prenant un nouvel élan. Ce travail est récompensé par le 3ème prix du Conseil départemental de La Réunion sur le thème de l’embellissement urbain. Après dix-huit mois de création sur le thème de la mue, il présente son exposition « Tensions » en octobre 2014 à la Villa de la Région à Saint-Denis. En janvier 2016, la Région Réunion sélectionne son projet « Ensemble » pour l’installation d’une sculpture monumentale sur le giratoire de Canabady à Saint-Pierre. Depuis mars 2016, il est en résidence à La Friche, lieu consacré à la création artistique créé par la ville du Port. Frédéric consacre son temps à la réalisation de pièces plus intimes, comme son installation autour des organes humains intitulée « Hommage ». En 2019, il participe à la réflexion avec Soraya Thomas de la scénographie de La Révolte des Papillons et de la musique tant que guitariste. 

THIERRY TH DESSEAUX 

Création musicale 

Autodidacte passionné du son sous toutes ses formes, les expériences de Thierry Th Desseaux sont aussi multiples que diversifiées. Sound designer, compositeur, mais aussi directeur artistique audio et superviseur son pendant plus de quinze ans dans l’industrie du jeu vidéo sur des titres « AAA » édités par Infogrames (Alone in the dark 4 : The new nightmare), Ubisoft (Cold fear, I am alive) et Capcom (Lost planet), il travaille ensuite dans le milieu de l’audiovisuel en tant que perchman, éditeur audio, monteur et mixeur son sur des court-métrages (Noura, Dipali, Angels...), des séries TV (Lazy Company - saison 1 et 2) et des documentaires (Je veux ma part de Terre - Madagascar, Dann fon mon kèr). 

En parallèle, Thierry Th Desseaux compose des musiques pour différents projets allant de la 

publicité (Longchamp), à la performance artistique (Aude du Pasquier Grall - Brooklyn Museum) et remixe des morceaux de groupes américains, anglais et français. 

Arrivé à La Réunion en 2014, il travaille principalement dans le secteur du spectacle vivant. Il a notamment collaboré avec les compagnies Baba Sifon Sifon (Kala), Morphose (Corps urgents / Head

Rush / La Révolte des Papillons), Karanbolaz (Maloya), Nektar (Désarmés) ou encore Lépok Épik (Morgabine) en tant que créateur sonore, compositeur et/ou ingénieur du son. 

 

 

 

PLANNING PRÉVISIONNEL 

2022 

De janvier à mai 

Planning de création en cours de construction 

31 Janvier – 05 Février / Résidence au Théâtre Luc Donat 

21 – 31 Mars / Résidence de création (en cours) 

01 – 15 Avril / Résidence de création (en cours) 

18 – 22 Avril / Résidence de création – extérieur –Théâtre Luc Donat 

25 – 29 Avril / Résidence Création lumière - Théâtre Luc Donat 

Planning de diffusion en cours de construction 

29 & 30 Avril > PREMIERES Création au Théâtre Luc Donat, TAMPON (La Réunion) 

 

La compagnie Morphose est artiste accompagné par Lalanbik – Centre de développement chorégraphique Océan Indien.