Danse Océan Indien

COMPAGNIE YUN CHANE

25 juin 2020 10:55

Couleurs de femmes est la première création de la compagnie Yun Chane en 1995 qui fait l’objet de reprises en 2005 et 2016.

La proposition chorégraphique s’articule autour d’un travail de mémoire sur l’histoire de la Réunion et des personnages féminins qui ont contribué à la construire. L’ouvrage de Clélie Gamaleya Les Filles d’Héva, a été un support d’écriture à cette pièce chorégraphique tant il retrace l’histoire des femmes de l’île sur trois siècles et amorce une construction de l’image de la femme réunionnaise originelle. 

La source d’expression gestuelle de cette pièce se situe dans le prolongement du pleur qui entraîne une réaction saccadée du corps entier impulsé par les hoquets. Cette énergie saccadée puise dans les ressources profondes du corps pour le faire émerger et rejoint la technique de l’impact et de l’impulse chères à la chorégraphe. L’entrechoc des corps sur une matière, comme le parcours violent des doigts des danseuses sur les tôles ondulées,  secoue, pour laisser voir ce qu’il reste du corps cassé de la femme. 

Selon la chorégraphe, la femme réunionnaise conserve un état émotionnel enfoui. La recherche d’écriture procède d’un acte de réparation qui sous-tend une volonté de faire émerger cet état émotionnel caché pour faire acte de « résilience ». L’idée consiste à revenir sur le passé afin d’identifier un traumatisme et se guérir par un processus de reconstruction affective.

Couleurs de femmes est un projet de reprise où la chorégraphe fluidifie les techniques de l’impulse et de l’impact. Elle conserve la mise en scène initiale et l’utilisation des tôles ondulées qui est devenu le moment phare de cette pièce.

 

Découvrez ici un extrait vidéo de la pièce :

 

Couleurs de femmes - 2005